Bonjour, je suis Ophélie et aujourd’hui je vous écris au sujet de votre rendez-vous avec Kanika.

Couverture de l’album jeunesse Kanika, dans la cuisine de Mamie

Avant de revenir sur les détails de ce rendez-vous, j’aurais une question pour vous :

Connaissez-vous une œuvre de littérature jeunesse dont le personnage principal serait d’origine africaine et qui raconterait la riche histoire de ce continent, sans clichés et tout en transmission ?

Je vous pose la question comme je me la suis posée lorsque l’un des petits-cousins que je gardais le mercredi est venu me trouver avec cette remarque si transcendante : « tu sais, il n’existe pas de héros qui me ressemble… ».

Alors j’ai rencontré Kanika.

Kanika ne m’a pas prise par la main mais par le cœur, elle m’a entraînée dans une aventure folle en immersion dans la culture africaine.

Et moi… moi j’ai continué de faire vivre Kanika, page après page, sous ma plume, car la faire vivre et faire vivre une héroïne à laquelle toute une génération en manque d’un personnage non caricatural à leur image, qui puisse leur parler de leurs origines et accomplir ce devoir de mémoire et de transmission jusqu’alors tombé dans l’oubli. C’est devenu ma mission, ma raison de vivre : faire rêver les enfants du monde entier avec des histoires authentiques sur la culture africaine. Leur faire rencontrer mes héros africains, afin que tous les enfants du monde fassent la ronde. Car, nous le savons tous, le manque de connaissance de l’autre entraineassez souvent le rejet.

Mais Kanika a besoin de vous et c’est pour cela que vous avez rendez-vous ensemble.

Pour qu’elle soit plus qu’une aventurière sur le papier et en dessin, il faut qu’elle soit publiée, car c’est ainsi que le dernier rempart de l’invisibilisation dont elle et les personnes qu’elle représente sont victimes pourra tomber.

Retrouvez Kanika et son univers par ici :https://fr.ulule.com/kanika-cuisine/


Là-bas, votre plume numérique peut donner vie à tout un projet, un pouvoir considérable qui n’appartient qu’à vous.

J’espère que vous trouverez, au cours de cette rencontre, l’ensemble des raisons qui vous pousseront à rendre Kanika plus réelle encore.

Merci !